N°2 : Silure : un grand poisson qui prend ses aises dans le Léman

Ce poisson de grande taille atteignant plus de 2 mètres et dépassant les 100 kg, s’est approprié le Léman comme domicile fixe (record de capture dans le Léman 2.67 m pour 127 kg en 2016).
Originaire d’Europe de l’Est, il a été introduit en France dès 1960. Il est arrivé dans le Léman par le Rhône et probablement par des lâchers clandestins pratiqués par des pêcheurs amateurs.
Ce prédateur omnivore et opportuniste se nourrit de tout ce qui peut rentrer dans sa bouche, tels des petits poissons, des amphibiens, des écrevisses mais aussi des oiseaux comme des poules d’eau. Ce poisson est un aspirateur ambulant pouvant créer des ravages dans des zones de fraie. Il est même cannibale avec ses congénères, permettant ainsi de s’autoréguler. Mais aucune inquiétude à avoir ces poissons n’ont pas de dents.
A partir d’une certaine taille ce poisson n’a plus aucun prédateur ce qui pourrait engendrer un déséquilibre dans l’écosystème du Léman.

Pour plus d’information : Le monstre du Léman

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

[caldera_form id=”CF5f3154a643a1a”]

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.