N°1 : Puce de canard ou dermatite du baigneur

Parasite trématode qui effectue son cycle naturel par l’intermédiaire d’hôtes. L’un est un oiseau d’eau comme le canard et l’autre un mollusque comme la limnée. Quand le parasite est sous forme de larve microscopique, la Cercaire, elle quitte le mollusque pour chercher un oiseau d’eau. Parfois elle se trompe de cible et pénètre dans l’épiderme du baigneur. Des petits boutons apparaissent accompagnés d’une forte démangeaison.
Rassurez-vous, il n’y a pas de quoi fouetter un canard !
Voici quelques recommandations pour les éviter :

  • Douchez-vous juste après une baignade,
  • Séchez-vous de manière énergique,
  • Eviter de vous gratter.

Pour plus d’informations : CIPEL

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

[caldera_form id=”CF5f3154a643a1a”]

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.