Surveillance du lac

L’ASL surveille activement le lac tout au long de l’année afin de prévenir les problèmes socio-environnementaux concernant le lac.

Chiffres clés

0
kilomètres carrés = surface du lac = 90 000 terrains de football
0
kilomètres = périmètre du lac = 2 jours et 2 nuits de marche intensive
0
kilomètres = linéaire de rivières alimentant le Léman
0
années = temps de résidence moyen d'une goutte d'eau dans le lac
0
mètres = profondeur maximal du lac = la tour Eiffel
0
mètres = profondeur moyenne du lac = la hauteur du Jet d'eau de Genève
Surveillance du lac, pourquoi?

L’ASL a été créée en 1980 lors que le lac souffrait d’eutrophisation. Grâce à ses actions, l’ASL a participé largement à l’amélioration de la qualité de l’eau.

Aujourd’hui d’autres menaces, telles que les  plastiques, les micropolluants et espèces envahissantes sont moins visibles mais tout aussi préoccupantes.

Grâce à ses nombreux membres, véritables vigies du Léman, l’ASL est régulièrement alertée lors de pollution ou atteintes au Léman. Elle peut ainsi faire pressions sur les autorités ou proposer des solutions pour préserver la qualité de l’eau et la richesse de la biodiversité.

Vidéos

Galerie photos

La faune du Léman est protégée au maximum.
La région du bassin versant lémanqique est surveillé d'amont en aval
La flore occupe une place très importante dans la biodiversité du Léman.
Précédent
Suivant
Retour haut de page