Les mégots empoisonnent l’environnement

Une cigarette contient environ 4 000 substances, dont 250 sont nocives pour la santé et 50, cancérigènes. Dans l’eau, un seul de ces mégots peut polluer jusqu’à 500 litres. Une bonne partie de ces substances s’accumulent dans le filtre. Les mégots contiennent donc, outre de la nicotine des traces de produits toxiques (pesticides, phénols, ammoniaque, cadmium, arsenic, mercure plomb, etc.) qui se diluent dans l’eau ou se répandent dans le sol qu’ils contaminent.

Le filtre n’est pas biodégradable.

Les filtres sont en acétate de cellulose, une matière plastique qui, exposée aux rayons ultraviolets se décompose en milliers de particules micro-plastiques. Ils mettent jusqu’à 15 ans pour se dégrader selon les conditions du milieu, à savoir les qualités du sol et la météo.

Consulter notre infographie “La vie d’un mégot” disponible ici

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Retour haut de page

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.