English EN French FR
English EN French FR
English EN French FR

N°69 : Le Gammare

𝘛𝘰𝘱 ! En biologie, je suis un genre de crustacé amphipode de la famille des Gammaridae. Je vis dans les lacs et rivières jusqu’à 1300m d’altitude, j’ai sept paires de pattes au total, je suis très sensible à la pollution, parfois appelé crabe des fossés, 𝗷𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘀 𝗹’𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝗹 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝟮𝟬𝟮𝟭 𝗱𝗲 𝗣𝗿𝗼 𝗡𝗮𝘁𝘂𝗿𝗮, je suis… ?

𝗟𝗲 𝗚𝗮𝗺𝗺𝗮𝗿𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗿𝘂𝗶𝘀𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 (𝗚𝗮𝗺𝗺𝗮𝗿𝘂𝘀 𝗳𝗼𝘀𝘀𝗮𝗿𝘂𝗺) 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁 𝗰𝗿𝘂𝘀𝘁𝗮𝗰𝗲́ (moins de 2cm) au corps recourbé, un peu comme un croissant. Son dos est recouvert d’une carapace articulée. En plus de ses sept paires de pattes, il a deux paires d’antennes, d’autres appendices plus petits et des soies partout. Sa couleur varie entre le brun, le gris et le vert en fonction de l’eau, de la nourriture et de l’âge.

Loin de se limiter aux cours d’eau, on retrouve le Gammare des ruisseaux dans tous types d’eaux de surfaces et souterraines. . 𝗜𝗹 𝘃𝗶𝘁 𝗲́𝗴𝗮𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝗟𝗲́𝗺𝗮𝗻 où l’on peut en retrouver jusqu’à plusieurs milliers d’individus par mètre carré.

Le Gammare des ruisseaux présente ce que les scientifiques nomment « un complexe d’espèces ». C’est-à-dire que 𝗱𝗲𝘀 𝗶𝗻𝗱𝗶𝘃𝗶𝗱𝘂𝘀 𝗮̀ 𝗽𝗿𝗶𝗼𝗿𝗶 𝗽𝗮𝗿𝗳𝗮𝗶𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗮𝗯𝗹𝗲𝘀, 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲𝗻𝘁 𝗮̀ 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝘀𝗽𝗲̀𝗰𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗳𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝘁𝗲𝘀 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗽𝗹𝗮𝗻 𝗴𝗲́𝗻𝗲́𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲. Ainsi, on recense Gammarus ? fossarum de type A, B et C (seules A et B ont été repérées dans le Léman).

𝗖𝗲𝘀 𝘁𝗿𝗼𝗶𝘀 𝗲𝘀𝗽𝗲̀𝗰𝗲𝘀 𝗻𝗲 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗲𝘂𝗹𝘀 𝗴𝗮𝗺𝗺𝗮𝗿𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗮𝗰. Le projet Amphipod.CH y a également recensé d’autres espèces, indigènes comme autochtones. Pour les reconnaitre, ils ont développé une clé d’identification en ligne, facilement utilisable sous le site de InfoFauna.

Toutes ces espèces jouent un rôle important dans les processus écosystémiques. Autrement dit, 𝗶𝗹𝘀 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘂𝗻 𝗺𝗮𝗶𝗹𝗹𝗼𝗻 𝗶𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗶 𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗲𝗻 𝗲́𝗾𝘂𝗶𝗹𝗶𝗯𝗿𝗲 𝗹’𝗲́𝗰𝗼𝘀𝘆𝘀𝘁𝗲̀𝗺𝗲 𝗱𝘂 𝗹𝗮𝗰. De plus, le Gammare des ruisseaux étant particulièrement sensible aux pesticides et aux eaux usées, i𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝘁𝗶𝗹𝗶𝘀𝗲́ 𝗲𝗻 𝗲́𝗰𝗼𝘁𝗼𝘅𝗶𝗰𝗼𝗹𝗼𝗴𝗶𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲 𝗶𝗻𝗱𝗶𝗰𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗼𝗽𝗿𝗲𝘁𝗲́ 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝗮𝘂𝘅.

Menacés par les rejets polluants, ces petits crustacés sont aussi sous la menace d’une espèce cousine venue du Danube que l’on surnomme 𝗹𝗮 𝗰𝗿𝗲𝘃𝗲𝘁𝘁𝗲 𝘁𝘂𝗲𝘂𝘀𝗲 (Dikerogammarus villosus). Plus grande (env. 3cm), cette espèce s’attaque aux autres amphipodes aquatiques. Elle est par contre, complétement inoffensive pour l’humain.

Crédits photos :

📸 Pronatura

🌐 Pro Natura, Le Gammare des Ruisseaux est l’Animal de l’année 2021
🌐 Altermatt F, Alther R, Fišer C, Jokela J, Konec M, Küry D, et al. (2014) Diversity and Distribution of Freshwater Amphipod Species in Switzerland (Crustacea: Amphipoda). PLoS ONE 9(10)
🌐 Amphipod.ch
🌐 Fauna.eu


Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.