English EN French FR
English EN French FR
English EN French FR

Halte aux renouées

Les renouées asiatiques sont des plantes exotiques envahissantes qui représentent un danger pour la biodiversité locale

Chiffres clés

0 %
critique pour la diversité locale
0 kg
de Renouées arrachées en 2019
0
foyers de renouées traités en 2019

Ce projet bénéficie du soutien de l’Office Fédéral de l’Environnement, des Cantons de Vaud et Genève ainsi que de la Loterie Romande

La Renouée du Japon, c'est quoi?

  • Les renouées asiatiques (Reynoutria japonica, Reynoutria sachalinensis, Reynoutria x bohemica) sont des espèces exotiques envahissantes qui ont été importées au XIXème siècle d’Asie comme plantes d'ornement et fourragère.
  • Elles présentes une tige verte rappelant celle du bambou et des feuilles en forme de cœur, la base légèrement plate. Les nœuds des tiges sont souvent rougeâtres.
  • Jeune, la tige ainsi que les feuilles sont rouges.
  • La partie aérienne de la plante sèche en hiver et la plante repousse au printemps (plante géophyte).

  • Originaire d’Asie, elles ne subissent aucune attaque de parasites sous nos latitudes.
  • Elles ont une croissance très rapide (jusqu’à 8 centimètres par jour et 3 mètres en quelques semaines) prenant ainsi rapidement toute la place et faisant de l’ombre aux plantes indigènes.
  • 1 cm de tige ou de racine suffit pour redonner une plante. Sa propagation, volontaire ou non est donc extrêmement aisée.
  • Ses rhizomes traçants permettent une repousse massive après l’hiver et un bon étalement au sol. C’est ainsi la première plante à repousser au printemps, empêchant les plantes indigènes de trouver leur place.
  • L’émission de substances toxiques par les racines pour limiter le développement des autres plantes.

  • Arrachage manuel régulier, toutes les 2-3 semaines durant la période de végétation (avril à octobre), ceci pendant plusieurs années.

  • Les renouées asiatiques (Reynoutria japonica, Reynoutria sachalinensis, Reynoutria x bohemica) sont des espèces de plantes herbacées vivaces invasives de la famille des Polygonaceae originaire d’Asie orientale, naturalisées en Europe dans une grande diversité de milieux humides.
  • Ces grandes plantes vigoureuses ont des tiges creuses érigées, rougeâtres, semblables à des cannes de bambou.
  • Ce sont des plantes géophytes à rhizome/hémicryptophyte érigée. Les feuilles inférieures largement ovales-triangulaires atteignent 15-20 cm de long et sont brusquement tronquées à la base. Elles sont alternes.
  • Les petites fleurs blanches sont disposées en panicules à l’aisselle des feuilles.

Vidéos

Mobilisez-vous pour lutter contre ce fléau!

Vous avez à cœur de vous mobiliser pour nous aider dans cette entreprise de longue haleine pour lutter contre ce fléau que représentent les plantes envahissantes? L’occasion aussi d’une occupation en plein air, bonne pour la santé, et de rencontres et de partage!

Vous recevrez les informations nécessaires sur les types de tâches que vous pourrez accomplir, les sites d’intervention et les périodes de l’année (avril à octobre) au cours desquelles sera organisée cette action d’envergure.

Toutes les forces de travail sont donc les bienvenues pour assurer une régularité des interventions. Une mobilisation générale pour notre action «Halte aux Renouées» est donc requise sur les cantons de Genève, Valais et Vaud ainsi qu’en Haute-Savoie.

Si votre ville ne figure pas dans le formulaire ci-contre, contactez-nous!
asl(at)asleman.org ou 022 736 86 20

Galerie photos

Les jeunes pousses ont une teinte rouge tout à fait caractéristique.
Les bénévoles aident l'ASL à lutter contre cette invasion
Les tiges peuvent mesurer jusqu'à 3 mètres de haut.
Les renouées possèdent de grandes feuilles vertes en forme de cœur et une tige rougeâtre rappelant celle du bambou
Nos bénévoles en pleine action lors d'un arrachage à Morges
Il est important de mettre toutes les plantes arrachées dans un sac. Elles seront ensuite incinérées.
Précédent
Suivant
Retour haut de page

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.