English EN French FR
English EN French FR
English EN French FR

N°6 : Le mystère des îles du Léman

Avez-vous déjà vu des îles sur notre Léman ? Elles sont au nombre de 5 et chacune d’elle renferme une part d’histoire et de mystères. Exceptée l’île Rousseau à Genève, elles sont toutes sur le canton de Vaud : le Château de Chillon, l’île de Peilz, l’île de la Harpe et l’île de Salagnon.

L’île Rousseau, à Genève
Initialement construite pour surveiller l’entrée de la Rade, cette île est utilisée comme chantier naval dès 1628, ce qui lui vaut le nom d’île de la Barque. En 1832, l’île est reliée aux rives par le pont des Bergues et transformée en parc public. En l’honneur du philosophe et écrivain genevois Jean-Jacques Rousseau, l’île est aménagée à l’image de celle du lac d’Ermenonville (France), chère à ce dernier.

Le Château de Chillon, à Veytaux
Il fût construit au cours du XIe siècle sur une île rocheuse permettant à la fois une protection naturelle et un emplacement stratégique pour commander le passage entre le nord et le sud de l’Europe. Il sera rendu célèbre grâce à Rousseau dans son roman « La Nouvelle Héloïse » au 18e siècle.

L’île de Peilz, à Villeneuve
Le charme de cet îlot de 40 m2 réside dans sa difficulté d’accès. Un rocher affleurant en serait la base, renforcé par un remblai et un mur de soutènement construit par les habitants de Villeneuve en 1797. Son seul habitant actuel est un énorme platane. Deux légendes circulent sur cette île. Elle aurait été érigée par une Anglaise à l’endroit même où son fiancé a été noyé au XIXème siècle. Elle aurait été donnée à la reine Victoria, qui l’aurait rendue par la suite afin de ne pas payer les impôts fonciers réclamés.

L’île de La Harpe, à Rolle
Cette île de 2’368m2 est la plus grande du Léman. Elle a été érigée par un groupe de commerçant locaux, en 1835, afin de protéger le port de Rolle, où le bois provenant du Jura étaient embarqué pour Genève. Elle tire son nom de Monsieur Fréderic César de la Harpe, précepteur d’Alexandre Ier (empereur de Russie) et militant pour le retirement des bernois sur le canton de Vaud. L’île de Salagnon,à Montreux Cette île situé devant le port du Basset à Clarens n’était qu’un amas de pierre nommée “Les Roches aux mouettes”. Il fût transformé en île en 1880 grâce à l’apport de matériaux extraits pour la création de la ligne du Tonkin. L’île fait alors 1 120 m². Son nom est donné par Monsieur Joseph d’Alllinges, inspirée par le sel provenant de Bourgogne et dédouané à Clarens avant de poursuivre dans le Valais. L’île fût achetée en 1900 par le peintre Théobald Chartran où il fit construire une villa pour y donner des fêtes.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.