N°3 : « Y’a pas l’feu au lac ! »

Ce dicton est un renforcement de l’expression « y’a pas le feu », signifiant qu’il n’y a rien qui presse. Typiquement suisse romand, cette expression est arrivée au milieu du XIXème siècle sur les bords de notre Léman.
Utilisé en dehors de la Suisse, il est prononcé avec une inflexion traînante représentant un trait humoristique de “l’accent suisse“. De plus, l’incohérence d’un lac qui prend feu renforce le ton moqueur.
Cependant, le Léman peut donner l’impression de “prendre feu“ quand il se teinte de magnifiques couleurs orangées dues aux reflets du coucher de soleil. D’après une explication populaire, tant que le lac ne s’embrase pas, la journée n’est pas terminée, rien ne sert donc de se presser. C’était l’horloge naturelle pour les travailleurs des terres bordant le Léman.
« Et après tout, feu au lac ou pas, on a parfois raison de prendre notre temps. » RTS, 2018.

Plus d’informations : RTS, Couleurs Locales

Crédit photo : ©Coralie Pittard

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

[caldera_form id=”CF5f3154a643a1a”]

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.