N°23 : La Truite, poisson populaire mais menacé

Ce salmonidé reconnaissable à sa nageoire adipeuse (petite nageoire se trouvant derrière la nageoire dorsale) est un poisson qui s’adapte très rapidement aux modifications de ses conditions de vie. Ce poisson est un grand nageur véloce chassant et avalant toutes proies à sa portée. Rusé, il a une stratégie ingénieuse de reproduction : la femelle pond dans un lit de gravier jusqu’à 5’000 oeufs qui sont fécondées par plusieurs mâles. Lors de leurs éclosions, les larves défendent leur territoire avec véhémence, seuls les juvéniles les plus robustes survivront.
De plus, la Truite est un met délicieux qui est très apprécié dans la région.
Malgré toutes ces qualités, elle est menacée : « le fait que ce poisson si résistant, adaptable et très populaire soit menacé d’extinction doit nous donner à réfléchir », affirme le président central de la FSP, Roberto Zanetti, cité dans un communiqué.
La FSP soulève « les 7 péchés capitaux de la civilisation contre ce poisson » :

  1. Perte d’habitat : un quart de tous les ruisseaux et rivières est canalisé, endigué, enterré.
  2. Force hydraulique : prélèvements d’eau, éclusées, débits résiduels insuffisants qui empêchent la reproduction.
  3. Pollution des eaux : fuites accidentelles de lisier, chantiers, pesticides, médicaments.
  4. Dérèglement climatique : eau trop chaude, cours d’eau asséchés et inondations.
  5. Maladies : mycoses, bactéries, augmentation des maladies liées à la chaleur comme la MRP
  6. Oiseaux piscivores : le cormoran, le harle et le héron sont surprotégés
  7. Gestion incorrecte : au cours des dernières années, le repeuplement artificiel avec des truites de souche atlantique a évincé les espèces de truites originelles et les formes locales. »

Pour plus d’informations : Fédération Suisse de pêche

Crédit photo : ©Christophe Di Stadio

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

[caldera_form id=”CF5f3154a643a1a”]

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.