English EN French FR
English EN French FR
English EN French FR

N°59 : Une carte postale lémanique

S’il y en a qui ne prennent pas une ride sur les photos au fil des années, ce sont bien ces trois-là : le château de Chillon, les Dents du Midi et le Léman. Aussi beau les uns que les autres capturés séparément, leur association sublime les cartes postales d’hier et d’aujourd’hui. 𝗥𝗲𝘁𝗼𝘂𝗿 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗰𝗿𝗲́𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗮𝗿𝘁𝗲 𝗽𝗼𝘀𝘁𝗮𝗹𝗲 𝗹𝗲́𝗺𝗮𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲.

Le tableau est connu. En arrière-plan trônent les majestueuses 𝗗𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝘂 𝗠𝗶𝗱𝗶, souvent enneigées. Plus proche, le 𝗟𝗲́𝗺𝗮𝗻 et son eau pure aux différentes nuances auréole le roi du tableau : le 𝗰𝗵𝗮̂𝘁𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲 𝗖𝗵𝗶𝗹𝗹𝗼𝗻. L’alignement est pittoresque, mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Alors que les deux premiers se côtoient depuis le retrait du glacier du Rhône, le petit dernier n’est apparu dans sa forme actuelle qu’au 12e siècle. Loin d’une quelconque préoccupation esthétique, la localisation du château de Chillon répond à une réflexion stratégique. Situé sur l’une des 6 îles du Léman, entre un versant escarpé et le lac, il permettait à une garnison de contrôler la route commerciale entre le nord et le sud de l’Europe.

C’est au tournant du 18e et du 19e siècle que l’on commence à valoriser le point de vue de Veytaux. L’émergence de la peinture du paysage et des voyages pittoresques trouve en Chillon une mise en scène majestueuse. Les contrastes sont nombreux : humain-nature, verticalité-horizontalité, roches-eau, le point de vue est immortalisé par de nombreux artistes. 𝗧𝘂𝗿𝗻𝗲𝗿 (1809), 𝗖𝗼𝘂𝗿𝗯𝗲𝘁 (1875) et 𝗨𝘁𝗿𝗶𝗹𝗹𝗼 (1915-1916) ont tous contribué à travers leurs peintures et dessins à faire de ce lieu, ou plutôt du regard de ce lieu, une mise en scène extrêmement célèbre.

Ce sublime tableau s’ancre par la suite dans l’imaginaire du lac au travers de cartes postales et publicités, notamment ferroviaires (CFF 1928). Aujourd’hui, 𝗹𝗲 𝗽𝗼𝗶𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝘃𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗩𝗲𝘆𝘁𝗮𝘂𝘅 𝗲𝘀𝘁 𝗱𝗲𝘃𝗲𝗻𝘂 𝗹’𝘂𝗻𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗶𝗻𝗰𝗶𝗽𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗶𝗺𝗮𝗴𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘁𝗿𝗶𝗺𝗼𝗻𝗶𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗟𝗲́𝗺𝗮𝗻, partageant probablement le trône avec la vue depuis Chexbres.

Photos : Publicité CFF 1928, The Electric Simplon Line ; M. Utrillo, 1916, « Château de Chillon »

𝐒𝐨𝐮𝐫𝐜𝐞𝐬 :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de ses affluents.

Mise à jour de vos coordonnées

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.