N°16 : L’origine du Léman, contes et légendes

Bien des mystères et des légendes sont liés à la formation du Léman. Un personnage joue toutefois souvent un rôle central dans ces légendes : le géant Gargantua.
Pour les Vaudois, Gargantua aurait creusé la terre pour en faire un abreuvoir géant afin d’étancher sa soif. La légende raconte que les cavistes de cette époque auraient rêvé de le remplir de vin blanc!
Les Genevois pensent eux que la formation du Léman serait due à l’envie soudaine du géant de prendre un bain. Ni une, ni deux, ce dernier commença à creuser et creuser encore. Chaque morceau de terre fût ensuite jeté sur la rive au sud de Genève. Le tas grandit au fur et à mesure sous les exclamations des gens du coin « ça lève ! ça lève ! ». Voilà une belle légende sur la création du Salève !
Enfin, au grand dam des amoureux de la baignade, l’immensité du lac serait due à une envie pressante du géant qui se soulagea tout en contemplant longtemps les monts des Voirons.
Une version plus poétique de l’origine du Léman viendrait d’une réorganisation céleste au sein du comité des anges. Ces derniers, à l’époque où les mammouths broutaient l’herbe sur les collines, avaient pour mission de surveiller la Terre. A chaque vallée était attribué un chérubin, sorte de gendarme céleste. Les 4 chérubins chargés de la surveillance de notre région furent soudain mutés dans le Nord. Celui qui se chargeait de la vallée du Rhône était le plus grand et le plus fort, mais aussi le plus émotif. Sa tristesse de devoir quitter sa belle région fût si grande que les larmes lui montèrent aux yeux. Il pleura durant des jours et des jours, si bien que le Rhône commença à déborder. Peu à peu, le niveau de l’eau monta et monta encore jusqu’à former une grande étendue d’eau s’étalant du Bouveret à Genève. Les larmes ne cessèrent d’affluer qu’au moment où le chérubin s’envola pour le nord en laissant derrière lui les traces de son immense chagrin.

Tiré du livre « Légendes et histoires du Léman »

Crédit photo : ©J. M. Zellweger

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Retour haut de page

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.

Abonnez-vous à la newsletter de l'ASL

Afin de recevoir les dernières nouvelles du lac et de son bassin.